Tester une sonde lambda

Tester une sonde lambda

août 30, 2018 0 Par dominique

Le bon fonctionnement de la sonde lambda doit être contrôlé régulièrement afin de préserver l’état du moteur, et surtout pour limiter l’émission de gaz polluant et nocif par le pot d’échappement.
Tester une sonde lambda devient une nécessité lorsque certaines défaillances se font ressentir au niveau du véhicule.

 

La sonde lambda

 

A priori, chaque conducteur et propriétaire de voiture doivent connaître que la sonde lambda est un dispositif à visée antipollution, installé entre le pot catalytique ou catalyseur et le collecteur d’échappement.

sonde lambda voiture

Ce système est conforme à la norme européenne environnementale. Son rôle consiste à déterminer la quantité de particules polluantes produite dans le gaz d’échappement, puis à transférer les mesures obtenues au calculateur.
Ces informations permettent au système d’ajuster la mixtion air -carburant optimisant le fonctionnement du moteur.

 

À quel moment tester une sonde lambda ?

 

Normalement, cette pièce a une durée de vie avoisinant les 150 000 kilomètres parcourus. Lorsque le kilométrage de la voiture frise ce nombre, le contrôle de la sonde lambda devient impératif, même si aucun signe symptomatique ne se manifeste.

L’altération de cette pièce peut être provoquée par la poussière, le sel, les variations de température, les résidus d’huile et de suie, la mauvaise qualité du carburant et l’excès d’huile ou une trop grande quantité d’essence au moment de la combustion.

Lorsque les signes avant-coureurs indiquant son dysfonctionnement se font remarquer, il ne faut pas tarder à procéder au test sonde. Ces indices de diagnostic sont :

 

  • le clignotement du voyant y afférent sur le tableau de bord
  • l’encrassement du système d’échappement
  • le dysfonctionnement ou la perte de puissance du moteur
  • l’augmentation des rejets polluants et l’émission de fumée noire 
  • la surconsommation de carburant

 

Le déroulement du test

 

Un multimètre de qualité, disposant d’une fonction ohmmètre, est indispensable pour réaliser le test car c’est la résistance électrique de la pièce qui sera vérifiée. Pour ce faire, la première étape consiste à débrancher la sonde.

Celle-ci doit être composée de 4 fils, dont 2 identiques, c’est-à-dire qu’ils ont la même couleur. Il faut tester ces 2 fils identiques avec le multimètre.

La valeur de référence est comprise entre 5 et 7 ohms. Si la valeur obtenue se trouve en dehors de cette plage, la sonde lambda a sûrement des problèmes.

En revanche, la tension peut fluctuer selon la matière avec laquelle la sonde est fabriquée. Selon le type de sonde lambda la tension n’est pas la même. Pour une sonde lambda en titane, la tension idéale est de 0,5 V. Quant à la sonde planaire ou au zirconium, la tension doit être comprise entre 0,4 et 0,6 V. Elle va de 0,1 à 0,9 V lorsque le moteur est chaud.

 

Si le test donne de bons résultats, alors que les problèmes persistent, il y a forcément autre chose, comme le souci de richesse. Dans ce cas, d’autres dispositions doivent être prises.

Tester une sonde lambda
4.6 (91.43%) 7 votes