Yamaha raptor 700 yfm

Yamaha raptor 700 yfm

mai 17, 2018 0 Par dominique

Vous recherchez un quad musclé, capable de vous arracher les bras à la moindre sollicitation de la gâchette ? Un quad avec un couple de camion, mais avec un comportement sportif ? Un athlète, quoi ?!? Ne cherchez plus, nous vous avons trouvé le Yamaha YFM 700 R…

J’avoue que l’on vous parle beaucoup des quads hypersportifs 450 cm3 dans les pages de 100% Moteur. Mais que voulez-vous, on ne se refait pas ! Quand on aime les sensations et les performances, ces petites bêtes de course sont un régal. Et bien, croyez le ou non, on a peut-être trouvé mieux !

Yamaha Raptor 700 yfm côté esthétique

A quelques choses près, prenez le look d’un quad sportif 450, son comportement dynamique, et greffez lui un moteur avec encore plus de puissance et de couple… Vous voyez ce que ça peut donner ? Non ? Eh bien, le Yamaha YFM 700 R, c’est ça !

Question design, cette machine vous met une bonne claque, surtout dans sa livrée noire avec des touches de bordeaux enflammé. L’YFM 700 R est trapu, bien campé sur ses voies plutôt larges (AV 930 mm et AR 900 mm). Ses plastiques sont aiguisés comme des lames, et ses deux yeux en amande lui confèrent un regard terrifiant. Même sur les quads, la finition Yamaha est toujours une référence. ça change de Polaris ou de Can-Am qui sont largement en retrait dans ce domaine. Parlons de la concurrence, d’ailleurs. L’YFM a-t-il vraiment des adversaires ? Le Polaris Outlaw 525 IRS ? Pourquoi pas, mais sa cylindrée inférieure et ses suspensions indépendantes à l’arrière ne lui permettent pas de rivaliser en termes d’efficacité pure et dure. Le Can-Am Renegade 800 ?

C’est un fait, ce dernier n’est pas avare en sensations. Son bicylindre Rotax de 799,9 cm3 envoie grave du pâté, mais sa transmission intégrale (débrayable en 4×2) et automatique, et surtout son poids 100 kg supérieur à celui du Yamaha (280 kg pour 180 kg), le range tout de suite dans la catégorie « gros pépère pour les randonnées ». Je suis peut-être un peu dur, mais les performances et le comportement dynamique de l’YFM 700 R sont vraiment exceptionnels. Un petit nouveau pourrait affronter directement la gros quad Yamaha : le Honda TRX 700 XX, depuis peu importé en France. Motorisé également par un monocylindre de 686 cm3, il propose un look très agressif et des voies encore plus larges.

Mais le premier constructeur japonais a fait le choix, comme Polaris, d’équiper sa machine de suspensions indépendantes à l’arrière. Son comportement devrait être donc moins sportif, et surtout, cela se ressent sur la balance. Il faut dire qu’avec 180 kg à sec, l’YFM fait très fort. Pour y arriver, Yamaha n’a pas lésiné sur les moyens. Pour preuve, le magnifique cadre qui combine l’acier et l’aluminium moulé.

Yamaha YFM 700R côté moteur

Mes revenons à notre essai. Notre guide de choc Joël Bontoux (un grand merci à lui), nous fait découvrir les magnifiques pistes de l’arrière pays Varois. Pistes roulantes, passages plus techniques, de la caillasse, du sablonneux…

Tout y est, et l’YFM se sent à l’aise partout. Malgré sa vocation sportive, se balader à ses commandes est un régal. Le gros mono est souple, et les commandes douces et précises. Son couple conséquent permet de rouler sur un filet de gaz et de franchir quasiment tous les obstacles. Mais c’est à l’attaque que le quad Yamaha montre tout son potentiel. Il crache alors toute sa puissance, et une bonne dose d’expérience est requise.

Même si le châssis et les suspensions sont largement à la hauteur, le décor se met à défiler vite, très vite… Trop vite ? Assurément pour le plupart des quadeurs ! Une chose est certaines, tout sportif qu’il est, l’YFM fait preuve d’une très grande polyvalence lui permettant de combler celui qui veut se balader comme le pilote pur et dur.

 

Affiché 8445 € pour cette série limitée noire non homologuée, il devrait faire des émules…

Yamaha raptor 700 yfm
5 (100%) 5 votes